Haiti Numérique - La revue des Affaires. Economie, Finances et Nouvelles technologies

Yanick Lahens, lauréate du prix ADELF 2014

samedi 1er février 2014 par Bill

Dieulermesson PETIT-FRERE
Le 25e prix caraïbe de l’Association des écrivains de langue française (ADELF) a été attribué, cette année, à la romancière haïtienne Yanick Lahens pour son roman Guillaume et Nathalie publié en 2013 chez Sabine Wespeiser éditeur. C’est Jacques Chevrier, le président du jury, qui a annoncé la nouvelle.

Yanick Lahens est une voix singulière qui a su produire une œuvre toute imprégnée de tendresse, d’amour et d’amitié. Une œuvre qui retranscrit la quotidienneté de Port-au-Prince, des campagnes haïtiennes en mille morceaux. Page après page, elle nous dit la couleur de l’aube qui pointe à chaque horizon, à chacune de nos saisons ouvertes aux ‘‘Failles’’ continues de cette vie à risques quotidiens.

D’une humilité qui défie toute hypocrisie, spontanée et toujours prête à écouter, à partager ses mots et son rire pour le plaisir de ses lecteurs, ce roman [Guillaume et Nathalie] a eu la mention spéciale du 24e Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde en Guadeloupe le 19 décembre 2013. Il est également en lice pour la 14e édition du Prix Carbet des lycéens [une manifestation culturelle organisée, depuis 1999, par l’association Arts lycéens qui permet à des lycéens de Guyane, de Martinique et de Guadeloupe de distinguer, chaque année, un auteur de la Caraïbe] dont les résultats seront connus le 10 février prochain.

Fondée en 1926, l’ADELF est une communauté de quelque mille écrivains de tous continents ayant la langue française en partage et qui, par leurs travaux, illustrent les littératures francophones. Elle a pour objet de créer des liens entre écrivains francophones de toutes nationalités, de favoriser dans le monde l’expansion des littératures de langue française et d’encourager et soutenir les écrivains d’expression française où qu’ils se trouvent. Elle entend également regrouper les activités d’ordre intellectuel et social relatives à la défense et au rayonnement de la langue française, des civilisations du monde francophone et sauvegarder des intérêts moraux et matériels des écrivains membres de l’Association.

Le prix sera remis à l’auteur de "Failles" en mars 2014 à Paris, au moment du Salon du Livre. Yanick Lahens devient, à cet effet, membre de droit du jury du prix pour une année au moins. Jean-Price Mars est le premier écrivain à avoir remporté ce prix.

Les autres écrivains haïtiens ayant remportéle prix de l’ADELF : Jean-Price Mars, pour l’ensemble de son œuvre, 1965 Antonio Jean-Louis, La crise de possession et la possession dramatique, 1971 Jean Fouchard, Les marrons de la liberté, 1973 Lilianne Deviox-Dehoux, L’amour oui, la mort non, 1977 Alice Hippolyte, Ninon ma sœur, 1977 Michaëlle Lafontant, Désert étoilé, 1995 Josaphat-Robert Large, Les terres entourées de larmes, 2003 Louis-Philippe Dalembert, L’ile au bout des rêves (Mention spéciale), 2003 Gary Victor, Les cloches de la brésilienne, 2007 Emmelie Prophète, Le testament des solitudes, 2009 Michel SOUKAR, Cora Geffrard, 2011 (Mention spéciale)
Dieulermesson PETIT FRERE
dpetitfrere@lenouvelliste.com

Voir en ligne : Le Nouvelliste

Accueil | Plan du site | Contact | Statistiques du site | Visiteurs : 145 / 283453