Haiti Numérique - La revue des Affaires. Economie, Finances et Nouvelles technologies

Reprise timide des activités à Ouanaminthe

vendredi 24 janvier 2014 par Bill

Après plusieurs jours de tension, les activités ont commencé à reprendre à Ouanaminthe…

La population qui protestait violemment pour exiger de l’électricité s’est maintenant calmée. Le secteur bancaire, le transport en commun, le commerce ont fonctionné au ralenti. Cependant, les établissements scolaires sont jusqu’à présent fermés.
Les habitants des différents quartiers considérés comme principaux foyers de tension ont procédé ce matin au nettoyage des rues. Les barricades ont été enlevées, les restes de pneus enflammés et les tessons de bouteille ont aussi été balayés.

La presse locale a joué un rôle important dans la gestion de cette crise. Plusieurs journalistes avaient conjointement présenté des émissions radiophoniques pour sensibiliser les manifestants à la nécessité d’accorder un peu de temps aux autorités pour apporter une réponse concrète à leurs revendications.

Cependant, on a remarqué ce jeudi la présence d’agents du Corps d’intervention et de maintien de l’ordre (CIMO) dans le périmètre du commissariat de Ouanaminthe. La population se questionne sur la mission de cette troupe en provenance de la capitale haïtienne.
Une délégation ministérielle a visité le département le mercredi 22 janvier en vue de rencontrer les autorités locales et la société civile des villes mouvementées. Mais aucune entente n’a été trouvée entre les antagonistes.

Le mouvement de protestation qui avait débuté le 17 janvier dernier s’est soldé par la mort d’un nourrisson qui avait inhalé du gaz lacrymogène) et environ une vingtaine de blessés, dont certains grièvement. Pour l’instant, la ville, toujours dans le noir, connaît un calme apparent.

Voir en ligne : Le Nouvelliste

Accueil | Plan du site | Contact | Statistiques du site | Visiteurs : 97 / 272374