Haiti Numérique - La revue des Affaires. Economie, Finances et Nouvelles technologies

Pour redynamiser leur communauté, ces jeunes s’engagent

vendredi 31 janvier 2014 par Bill

Des jeunes regroupés dans une structure dénommée Union des jeunes de Lavaud (UJL) se démènent comme un diable dans un bénitier pour essayer de dynamiser la vie à Lavaud, une localité relevant de la commune de Port-de-Paix. Ces jeunes essaient de mobiliser la population, la conscientiser et la persuader de s’engager pour le progrès de leur communauté…

Créée en novembre 2012 par des jeunes de la localité, l’Union des jeunes de Lavaud (UJL) se veut être un groupe social qui promeut des manifestations culturelles et sociales concrètes capables de construire une communauté plus solidaire et plus juste. Cette structure est fondée pour redynamiser la vie dans la zone avec la participation de toutes les couches sociales. « Le groupe privilégie des initiatives de promotion humaine avec l’animation comme pivot de toutes ses actions. Par ses activités ludiques, l’UJL s’engage jour après jour à accompagner les jeunes afin qu’ils deviennent pourdes acteurs leur propre épanouissement », a souligné le responsable des relations publiques de l’UJL, Kerlin Doudou.

Lors de la fête patronale de la zone le 23 janvier , le responsable des relations publiques de l’UJL a indiqué que le groupe veut sonner l’alarme pour porter les responsables à regarder cette zone traitée en parent pauvre dans la commune de Port-de-Paix. Il voit dans cette structure une entité capable de trouver l’unité dans la diversité. Les jeunes sont leur principale cible. « Dans nos activités, nous avons toujours pour objectif de former les jeunes, de leur créer des divertissements sains et de faire de l’animation dans la zone », a-t-il expliqué, soulignant que la population accueille chaleureusement cette initiative qui vise à mettre la zone dans l’ambiance en organisant des activités culturelles et sociales pour sensibiliser les jeunes au progrès et au développement de leur communauté.

« Depuis l’arrestation d’Alain Désir, en novembre 2008, il y aura bientôt 6 ans, la zone est morte en termes d’activités ludiques. Les gens de la zone accueillent avec joie la création de cette organisation. Dans toutes nos activités, la population a toujours répondu », mentionne M. Doudou. En effet, depuis sa création, l’UJL a déjà organisé un ensemble d’activités pour redynamiser la zone, dont un championnat de génie scolaire, un championnat de football au niveau de la zone, un festival de l’amour, des conférences-débats sur diverses thématiques pour les jeunes. « Nous avons également créé un groupe virtuel sur Facebook ‘’Lavaud Leve kanpe’’ pour faire la promotion de la communauté en envoyant des images positives au reste du pays », a indiqué le natif de Port-de-Paix.

Se réunissant tous les dimanches avec les jeunes, l’UJL a déjà bâti son programme pour la nouvelle année. Le groupe prévoit de réaliser un centre informatique dans la zone. « Nous avons déjà le local et le projet a été remis à plusieurs personnalités. Les institutions qui souhaitent nous aider peuvent nous contacter pour permettre aux jeunes de Lavaud de s’initier à l’informatique », dit le relationniste. L’UJL prévoit également d’organiser des séances de formation à l’intention des professeurs du 1er et du 2e cycle de la zone sur l’utilisation du programme scolaire et l’affichage de l’emploi du temps en classe. Des séances de formation sont également prévues pour les membres du comité sur le leadership, l’organisation du travail et l’informatique. Kerlin Doudou indique également que le groupe va organiser des exercices de simulation avec les élèves dans les écoles sur la protection et l’évacuation des personnes en cas de catastrophe.

Carlin Michel

cmichel@lenouvelliste.com

Voir en ligne : Le Nouvelliste

Accueil | Plan du site | Contact | Statistiques du site | Visiteurs : 178 / 282592