Haiti Numérique - La revue des Affaires. Economie, Finances et Nouvelles technologies

Les secteurs porteurs, selon Lamothe

dimanche 20 janvier 2013 par Bill

Le gouvernement haïtien entend améliorer le cadre des affaires, favoriser des secteurs pour créer des emplois et stimuler la croissance économique si indispensable au développement d’un pays. Les secteurs dits porteurs sont l’agriculture, le tourisme, les travaux publics, les zones franches industrielles (textile). En substance, c’est la tendance dégagée par le bilan du Premier ministre, Laurent Lamothe, déposé au Parlement le 14 janvier 2013.

Sans préciser leur localisation et les secteurs dans lesquels elles évoluent, l’administration Martelly/Lamothe dit avoir encadré quelque 3 900 petites et moyennes entreprises (PME). Cet encadrement consiste principalement à les formaliser, à les aider à élaborer des plans d’affaires et à les initier aux procédures d’appel d’offres.

Dans le cadre de l’amélioration du cadre des affaires et de la compétitivité dans lequel Haïti fait généralement pâle figure d’après les classements internationaux, le gouvernement présente quelques réalisations. Il s’agit, entre autres, de la mise en ligne du guichet unique électronique pour faciliter la recherche des noms commerciaux et l’accomplissement des premières démarches pour constituer une société anonyme.

En outre, la création du Guide des investisseurs par le Centre de facilitation des investissements (CFI), l’inauguration le 14 décembre 2012 du Bureau haïtien de normalisation (BHN) et du laboratoire de métrologie, la mise en place de la commission de révision du cadre légal des affaires, l’élaboration du document portant révision des tarifs douaniers ou encore la mise en place du Centre de développement de l’entreprise et de l’entrepreneuriat constituent autant de points que le gouvernement peut mettre à son actif.

Dans le secteur agricole, principalement dans le Programme d’investissement de 2012, le bilan vante des réalisations comme la réhabilitation de 150 km de pistes agricoles dans les départements du Nord, du Nord-Est, du Nord-Ouest, de l’Artibonite, de l’Ouest, du Centre, des Nippes, du Sud, et de la Grand-Anse ; le captage de six sources pour alimenter 400 familles en eau potable dans trois départements.

Le Bureau de crédit agricole (BCA) a consenti des investissements de l’ordre de 41 millions 699 000 gourdes pour accorder des prêts aux entrepreneurs agricoles sans passer par des intermédiaires financiers. Ces prêts concernent la production de choux, de pommes de terre, de riz, d’ignames, le stockage de grains. Dans l’élevage, la priorité a été accordée à l’achat de bœufs, la production de poulets de chair et de pondeuses. La commercialisation des produits agricoles fait aussi partie de ce programme qui a couvert la période juillet-décembre 2012.

L’aménagement des sites et des circuits touristiques et la mise en place de mécanismes pour attirer les investissements autant dans le privé que dans le public ont constitué les principales priorités pour le tourisme en Haïti durant l’année qui vient de s’achever. Suivant le bilan du Premier ministre déposé au Parlement, la promotion du tourisme, l’appui au renforcement des capacités du secteur constituent l’essentiel. On retiendra la construction du Bureau d’accueil à Sans-Souci, l’aménagement touristique choiseuil (près de la citadelle Henri), l’aménagement de la plage de Gelée (Sud)…

Le ministère des Travaux publics, Transports et Communications, pour la période juin-décembre 2012, a dressé son bilan pour le compte du gouvernement en présentant les activités dans les dix départements et des interventions d’urgence liées au passage des tempêtes tropicales Isaac et Sandy. Les travaux dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince vont des entretiens du programme dit « Bouche twou »- où 203 321 mètres carrés de chaussée sur plusieurs artères ont été réparés – au programme d’investissements publics de 15 contrats totalisant plus 591 millions de gourdes.

Durant la période précitée, des contrats ont été signés. Le tronçon reliant Lascahobas à Belladère sera réhabilité pour plus de 25 millions d’euros. Des ponts seront jetés sur des cours d’eau dans plusieurs départements. Les travaux de raccordement des ponts de la grande rivière de Nippes et de la rivière Froide à la route de Petite Rivière de Nippes (Anse-à-Veau) sont terminés. Des travaux de rénovation urbaine de la ville des Cayes d’une valeur de 137 millions 968 000 gourdes.

Selon le bilan de Laurent Salvador Lamothe, Haïti a enregistré une augmentation de 0,86 % de ses exportations textiles vers l’Amérique du Nord. Fort de cela, le secteur textile doit continuer à capitaliser sur les acquis de 2012 qui a vu l’ouverture du parc industriel de Caracol et la demande de locations de plusieurs de ses entrepôts.

Dieudonné Joachim


Accueil | Plan du site | Contact | Statistiques du site | Visiteurs : 294 / 266225