Haiti Numérique - La revue des Affaires. Economie, Finances et Nouvelles technologies

Les différends commerciaux entre Haïti et la République Dominicaine au cœur du premier sommet bilatéral de Miami

mercredi 28 août 2013 par Bill

Le Premier ministre haïtien, Laurent Lamothe et le ministre des Affaires étrangères de la République dominicaine, Carlos Morales Troncoso, se sont rencontrés dans le cadre du premier sommet d’affaire bilatéral tenu le 27 août dernier sous les auspice

Le Premier ministre haïtien, Laurent Lamothe et le ministre des Affaires étrangères de la République dominicaine, Carlos Morales Troncoso, se sont rencontrés dans le cadre du premier sommet d’affaire bilatéral tenu le 27 août dernier sous les auspices de la faculté des affaires publiques et internationales de l’Université internationale de Floride (FIU).

Le Premier ministre haïtien, Laurent Lamothe, et le ministre des Affaires étrangères de la République dominicaine, Carlos Morales Troncoso, ainsi que des entrepreneurs venant des deux pays se sont entretenus à Miami, aux Etats-Unis d’Amérique, dans le cadre du premier sommet d’affaire bilatéral afin d’analyser les freins et défis menaçant les rapports existant entre les deux républiques voisines mais également d’explorer les possibilités d’améliorer les relations commerciales qu’elles entretiennent entre elles.

Organisé sous les auspices de la faculté des affaires publiques et internationales de l’Université internationale de Floride (FIU), ce sommet a permis aux deux parties prenantes de formuler des recommandations et suggestions visant à améliorer les échanges entre Haïti et la République dominicaine à savoir Haïti et la République Dominicaine.

À noter que les participants à ce sommet se sont résolus de tenir cet événement historique périodiquement, pour que les entrepreneurs ainsi que les autorités des deux pays puissent discuter des questions d’intérêt mutuel, des solutions communes et d’identifier les opportunités d’affaires qui pourraient être bénéfiques pour leur pays.

Depuis quelques années les relations entre Haïti et la République dominicaine sont très tumultueuses comme en témoignent les faits suivants. En Juillet 2012, les autorités haïtiennes ont interdit l’importation, la distribution et la vente de saucisses de toutes sortes de la République dominicaine du fait que ces dernières ne respectaient pas les normes sanitaires en vigueur. Le 1er Août 2013, Haïti a mis en vigueur un décret publié en 2012 interdisant l’importation, la commercialisation et l’utilisation des sachets en polyéthylène en provenance de la République Dominicaine afin de préserver son environnement.

De plus, le 6 juin 2013 le Ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI) haïtien, M. Wilson Laleau, avait formellement interdit l’importation de produits carnés, et en particulier de volailles, d’œufs et d’animaux vivant potentiellement contaminés ou porteurs de la grippe aviaire découverte en République Dominicaine. Une situation qui a entraîné de vives tensions entre ces deux nations. Selon les informations officielles publiées en 2012 par la République dominicaine, le commerce entre Haïti et la République Dominicaine a généré près d’un milliard de dollars à l’autre partie de l’île contre 300 millions pour Haïti. Donc une balance commerciale nettement favorable à la République Dominicaine dans un rapport de neuf contre un, estime les autorités dominicaines.

Pierre Ricardo Placide

ppricardo1983@yahoo.fr


Accueil | Plan du site | Contact | Statistiques du site | Visiteurs : 186 / 282877