Haiti Numérique - La revue des Affaires. Economie, Finances et Nouvelles technologies

Les NTIC, vecteur d’amélioration de la qualité de l’éducation

dimanche 16 décembre 2012 par Bill

Le Collège mixte frère Roc(CMFR), sis à Martissant 11, a procédé le lundi 20 novembre 2012 à l’inauguration d’un laboratoire de chimie et d’informatique, concrétisant ainsi son projet d’enseignement par rapport aux nouvelles technologies de l’information et de la communication(NTIC). Me Roc Aspil Pierre-Louis, directeur de l’établissement, s’est dit prêt à constituer, dans un esprit de solidarité et de partage, une équipe-école dans la communauté afin de permettre aux élèves de la zone de bénéficier des bienfaits de ces outils pédagogiques sur le mode opérationnel de l’enseignement par objectifs.

« Toute philosophie entraîne des orientations. Ainsi, la vie scolaire au CMFR est une priorité. Car elle doit évoluer pour permettre aux principaux acteurs que sont les enseignants et les élèves de se sentir guidés par notre souci d’amélioration des méthodes d’apprentissage par des projets pédagogiques ». Me Roc Aspil Pierre-Louis, intervenant à l’inauguration du laboratoire de chimie et d’informatique de son école, n’a pas caché sa satisfaction de remplacer progressivement les méthodes pédagogiques traditionnelles par des approches pédagogiques nouvelles jugées plus flexibles et répondant mieux aux exigences d’une école nouvelle.

Plaçant ces outils pédagogiques sous le signe de la modernité éducative, M. Pierre-Louis dit repondre essentiellement aux consignes données en mai dernier par MM. Jacques-Yvon Pierre et Yves Roblin (cadres du Ministére de l’Education nationale et de la Formation professionnelle) et le Dr Alain Calosci (de L’Union européenne), tous spécialistes en éducation, lors d’une journée pédagogique organisée à l’hotel Le Plaza à l’intention de son personnel enseignant. « Ces ordinateurs (plus d’une vingtaine) fonctionnels et branchés sur Internet vont permettre d’ameliorer en permanence notre système d’enseignement » a indiqué M. Pierre-Louis, qui a mis l’accent sur le fait que le professeur et l’élève, acteurs par excellence du processus d enseignement-apprentissage, seront placés en constante situation de recherche et de production.

La question n’est pas de savoir si – syndrome du déficit d’attention oblige-l’ avalanche d’information provoquée par Internet limiterait la capacité des élèves de se concentrer sur tel ou tel élément et changerait ainsi profondément leurs relations avec leur environnement lointain ou immediat en donnant une dimension virtuelle au monde réel. “Internet est un instrument de démocratisation. C’est l’accès direct à l’information. Il ne saurait supprimer la hiérarchie du savoir et de la connaissance », ajoute M. Lacroix, responsable du laboratoire informatique, qui, à l’instar de Chéry Jodelerme de la CHEMTEC, dit apprécier la mise en place de ces outils indispensables aux nouvelles méthodes d’enseignement-apprentissage.

“ Nous sommes heureux que notre établissement scolaire ait mis à notre disposition ce laboratoire. Et nous espérons que nous allons en tirer le meilleur parti”, se réjouissent Stanley Pierre et Sterline Danticat, tous deux élèves de la 9e A.F. Toutes les écoles devraient pratiquement suivre cet exemple et nous apprécions que notre directeur, d’entrée de jeu ait bien voulu ouvrir ces deux espaces aux écoles de la zone qui n’ont pas les moyens d’offrir ce service à leurs élèves qui en ont pourtant si grand besoin.
Robenson Bernard

robernard2202@yahoo.fr


Accueil | Plan du site | Contact | Statistiques du site | Visiteurs : 261 / 283028