Haiti Numérique - La revue des Affaires. Economie, Finances et Nouvelles technologies

Le Nord, le nouvel eldorado ?

vendredi 28 décembre 2012 par Bill

Le gouvernement a accordé, vendredi dernier, à deux entreprises, trois permis d’exploitation minière. Situées dans la région Nord du pays, les mines en question regorgent d’or et de cuivre, estimés à plus de 12 milliards de dollars. Le Bureau des mines et de l’énergie considère cette opportunité économique comme un nouveau levier pour soutenir le pôle de développement du Nord en pleine formation.

2012 aura représenté pour la région du Nord une année d’opportunités et de promesses majeures. En moins de douze mois, la région a accueilli le premier campus universitaire du pays, le plus grand parc industriel de la Caraïbe et s’est doté d’une piste aéroportuaire internationale. Et ce décembre, c’est le sous-sol de la région qui vient d’ajouter sa part de promesses : trois permis viennent d’être octroyés par l’Etat haïtien à deux entreprises pour l’exploitation minière dans les départements du Nord et du Nord-Est.

Il s’agit de deux mines d’or et d’une mine de cuivre. Le Bureau des mines et de l’énergie estime la valeur brute des métaux précieux existants dans ces mines à plus de 12 milliards de dollars. C’est la première fois dans l’histoire récente du pays que des permis d’exploitation minière sont octroyés depuis plus de 50 ans. « C’est un pas dans la bonne direction », se félicite Ludner Remarais, directeur du Bureau des mines et de l’énergie, dans une interview accordée au journal. Avec ces nouvelles activités dans l’industrie minière au Grand Nord, ce dernier dit espérer la création de nouvelles opportunités économiques pour la population.

Le permis d’exploitation d’une mine d’or au morne Bossa, près de Milot, a été accordé à VCS Mining, une société minière de la Caroline du Nord qui possède des bureaux en Haïti et sa filiale en propriété exclusive, Delta Société Minière S.A. Cette mine d’or a une durée d’exploitation de 5 ans. L’entreprise envisagerait d’investir environ 75 millions de dollars pour arriver au stade de production de l’or dans les 24 et 32 prochains mois.

Les deux autres permis d’exploitation minière (or et cuivre) ont été accordés à la société haïtienne « Société Minière du Nord-Est S.A » (SOMINE S.A). La compagnie, qui avait déjà investi 10 millions de dollars américains dans la recherche, espère entamer les activités d’exploitation d’ici 36 à 42 mois. La mine d’or a une durée de vie de 12 ans alors que celle du cuivre, en a 30. « Cette dernière dispose d’environ 200 millions de tonnes de minerais », informe Remarais.

En vertu du droit minier haïtien, un permis d’exploitation est valable pour cinq ans et renouvelable jusqu’à 25 ans. Si d’autres ressources sont découvertes dans la zone autorisée, la loi autorise les renouvellements supplémentaires pour un maximum de 10 ans.

Le directeur du Bureau des mines souligne que ces entreprises se sont engagées à exploiter les mines dans le respect de l’environnement et des intérêts de la nation, conformément à la Convention de 2005 portant sur l’exploitation minière. « Ces activités représentent des centaines de millions de dollars pour l’Etat haïtien », fait remarquer le directeur. Ainsi, les autorités se sont assurées des perspectives de rentabilité de ces exploitations afin de pouvoir en tirer des recettes - la moitié des revenus de l’exploitation, selon la loi haïtienne.

Cette annonce laisse présager la création d’emplois massifs dans l’industrie minière, selon Remarais. Les activités en perspective dans le secteur viendront s’ajouter aux récents investissements engagés dans la région. Entre l’inauguration de l’université de Limonade en janvier dernier et l’octroi de permis d’exploitation ce mois de décembre, la région du Nord a connu le lancement de nouveaux projets les uns plus prometteurs que les autres, dont le parc industriel de Caracol (susceptible de générer environ 60 000 emplois à la fin de ses travaux de construction dans cinq ans) et les travaux de modernisation de l’aéroport du Cap-Haïtien, inaugurés en octobre dernier.

Le Nord deviendra-t-il le nouvel eldorado du pays ?

Carl-Henry CADET

aloccarlo@hotmail.com


Accueil | Plan du site | Contact | Statistiques du site | Visiteurs : 277 / 272714