Haiti Numérique - La revue des Affaires. Economie, Finances et Nouvelles technologies

Lancement de la 6e foire binationale écotouristique et de production

samedi 31 janvier 2015 par Bill

Le mardi 20 janvier 2015, s’est tenue la première des rencontres programmées dans les deux villes frontalières, Belladère (Haïti) et Elias Piña (République dominicaine) sur les préparatifs de la foire binationale écotouristique et de production qui se déroulera à Comendador (Elias Piña) du 7 au 15 novembre 2015.

Une première rencontre s’est tenue à Belladère le mardi 20 janvier avec certains leaders de la zone, y compris le second membre du conseil municipal de Belladère Cham Lejeant, pour discuter sur la prochaine foire binationale. L’ingénieur-agronome Jean Camille Bissereth, coordonnateur général de la Fondation pour le développement du tourisme alternatif en Haïti (FONDTAH) était présent pour faire le point, ainsi qu’une délégation du Comité interministériel d’aménagement du territoire (CIAT) dépendant de la Primature comme observateur il s’agit de Guy Fanfan, responsable de l’unité en Aménagement du territoire et de Florian Tourteau chargé de projet Centre-Artibonite.

Faisant savoir que de la 6e Foire binationale écotouristique et de production se déroulera à Comendador du 7 au 15 novembre 2015 dans la zone frontalière comprenant Comendador, el Cercado (Province San Juan), Juan Santiago, Hondo Valle (Province Elías Piña), en République dominicaine (RD), Belladère particulièrement tout le Département du Centre Haïti. Le siège physique de la foire est Comendador (Elias Piña) comme hôte conjointement avec Belladère dans le cadre de l’apprentissage de jumelage entre les deux communes frontalières. Le thème retenu pour cette 6e édition « Préservons le bassin versant de l’Artibonite et avançons dans la construction des routes écotouristiques binationales ». Les villes du Cap-Haïtien et des Gonaïves (Haïti) et Comendador, San Juan de la Maguana ainsi que Santiago de los Caballeros (République dominicaine) seront les invitées d’honneur.

Immédiatement après la réunion de Belladère, une rencontre similaire avec les autorités dominicaines a eu lieu au palais municipal de Comendador (Elias Piña). On a remarqué la présence de personnalités importantes, comme l’ambassadeur de la République dominicaine à Trinidad & Tobago le Dr. José Serulle Ramia, le premier citoyen d’Elias Piña Luis Minier Perez, la présidente de la Fondation science et art, Dr Jacqueline Boin, ainsi que d’autres cadres techniques et organisationnels des deux côtés de l’île.

Dans l’intervention émouvante de l’ambassadeur Serulle, il a fait savoir que « nous devons partager les responsabilités entre les deux pays, spécialement entre les deux communes Belladère et Elias Piña. Organiser une foire binationale écotouristique et de production, ce n’est pas une action improvisée ; nous avons plus de 10 ans d’expérience, la première foire eut lieu à Jimani en 2004. C’est un partage entre deux peuples, deux gouvernements. Si nous développons un seul côté de la frontière, que l’autre bord ne fait aucun progrès (parlant du côté haïtien), il y aura un déséquilibre qui affectera aussi la partie en voie de développement (se référant à Elias Piña). »

A propos des relations haïtiano- dominicaines qui ne sont pas toujours agréables, surtout quand les ultranationalistes dominicains sèment la haine contre les Haïtiens dans le cerveau du peuple dominicain pour se faire paraître comme des patriotes, il a dit : « Si nous sommes de bons patriotes, nous ne pouvons pas être des ennemis. De bons patriotes impliquent d’être de bons agents de paix, de concorde et d’harmonie. »

Les organisateurs espèrent que cette fois les populations des deux villes frontalières pourront bénéficier des retombées commerciales, économiques, culturelles et scientifiques de la 6e foire binationale écotouristique et de production, comparativement à la foire binationale de l’année 2008 quand Belladère était le siège principal avec ses rues non asphaltées, les bâtiments délabrés, black-out total ; et qu’il n’en a profité que très peu. En ce sens, ils exhortent le gouvernement haïtien à réhabiliter les maisons construites par feu Dumarsais Estimé et à préparer la ville en terminant les projets d’ infrastructures routières en cours, d’électrification et d’éclairage, en réparant tous les bâtiments en ruine et le système hydroélectrique d’Onde Verte qui constituent le patrimoine de la ville.

Que la 6e foire binationale écotouristique et de production soit profitable à la population belladéroise et aux communes de Lascahobas, Mirebalais, Saut-d’Eau, Thomonde, Hinche. Une fois les sites écotouristiques aménagés et signalisés, qu’ils deviennent le circuit à visiter durant la période de la foire binationale par les Dominicains et les étrangers. Que le ministère du Tourisme et des Industries créatives de l’administration Martelly/Paul prenne l’initiative de faire de la route de l’eau le levier pour le développement de l’agrotourisme dans le Plateau central.

AUTEUR : Marckenson Jean-Baptiste
marckensonj@gmail.com


Accueil | Plan du site | Contact | Statistiques du site | Visiteurs : 272 / 265828