Haiti Numérique - La revue des Affaires. Economie, Finances et Nouvelles technologies

Laleau veut enclencher la réforme économique

vendredi 17 janvier 2014 par Bill

En entamant la nouvelle année civile, le gouvernement veut envoyer de nouvelles images. En conseil de gouvernement, l’année 2014 a été décrétée l’année de « l’Option préférentielle pour les pauvres ». Et les "concepts social et production" doivent être sacralisés, selon le ministre de l’Economie et des Finances qui a annoncé un ensemble de réformes au sein de son institution.

Lors de la 25e séance du conseil de gouvernement, tenue ce mercredi, le ministre de l’Economie et des Finances, Wilson Laleau, a constaté que le MEF remplit seulement sa mission financière, et entend engager ce ministère sur la voie économique. Mais c’est une tâche qui ne sera pas facile, vu qu’il y a une carence en cadres de haut niveau en matière économique. « Sur les 450 employés, on n’a pas 6 cadres de haut niveau en économie. Or, c’est l’institution qui assure la politique économique du pays », a indiqué le ministre Laleau en pleine séance du conseil de gouvernement.

Pour renforcer la mission économique du MEF, Wilson Laleau songe à modifier la loi organique du ministère et annonce la création de la Direction générale de l’économie qui va, entre autres, assurer la promotion de l’économie, suivre l’évolution de l’économie mondiale, soutenir les cadres macro-économiques… Le ministre de l’Economie et des Finances entend également créer une Direction générale du Trésor. « Les ressources de l’Etat ne rapportent rien », a regretté le grand argentier de l’Etat, soulignant que le ministère ferait en sorte que les ressources publiques rapportent à l’Etat…

Le ministre prévoit également la création d’une direction générale qui s’assurera de l’amélioration des performances fiscales au niveau des postes frontaliers, de la modernisation de la gestion des douanes. Le ministre a cité en exemple 7 points frontaliers qui n’ont pas de dépôt pour le contrôle des marchandises. « C’est l’absence de contrôle qui favorise la corruption », a affirmé le ministre Laleau, soulignant qu’il va renforcer la surveillance frontalière. Aussi, a-t-il annoncé la création du Comité de gestion frontalière.M. Laleau souligne qu’Haïti est l’un des rares pays qui n’ait pas encore monté ce comité. La réforme touche également la Direction générale des impôts avec la création d’une direction d’inspection fiscale.

Sacraliser le social et la production

En 2014, la politique sociale du gouvernement sera renforcée. Le professeur d’économie a indiqué que le gouvernement mettra l’emphase sur les politiques sociales et de production afin d’améliorer les conditions de vie de la population. « Le social et la production doivent être sacralisés dans le pays », a déclaré le ministre sous les regards du premier ministre et de ses collègues du gouvernement. Wilson Laleau croit qu’il faut gérérer la croissance économique pour créer plus de richesses dans la société et sortir plus de personnes de la pauvreté.

Pour soutenir les nouvelles politiques sociale et de croissance, le grand argentier de l’Etat dit que le gouvernement va prochainement déposer quatre nouveaux projets de loi devant le Parlement.

Egalement ministre a.i du Commerce et de l’Industrie, le professeur Laleau dit avoir transformé le ministère du tout au tout depuis son installation au MCI. « C’est le même nom, mais un autre ministère », a assuré Wilson Laleau, satisfait d’une demi-douzaine de projets de loi déposés devant les législateurs. « Nous avons 7 autres projets et 17 accords internationaux à soumettre au Parlement », a-t-il dit. Des 6 projets de loi déposés au Parlement, aucun n’a encore reçu le vote final des parlementaires.

Voir en ligne : Le Nouvelliste

Accueil | Plan du site | Contact | Statistiques du site | Visiteurs : 338 / 261791