Haiti Numérique - La revue des Affaires. Economie, Finances et Nouvelles technologies

La première phase du projet touristique de Jacmel inaugurée, la 2e est lancée

jeudi 20 février 2014 par Bill

Lancer le 30 juillet 2012 par le Premier ministre Laurent Salvador Lamothe et la ministre du Tourisme, Mme Stéphanie Balmir Villedrouin, la première phase du projet du centre historique de Jacmel est achevée. Le centre de convention de Jacmel, la place Pétion-Bolivar, le boulevard Pétion-Bolivar, l’amphithéâtre sont, entre autres, les ouvrages inaugurés par le président Joseph Michel Martelly le 14 février 2014, dans le cadre du projet visant à faire de Jacmel une vraie destination touristique.

Une enveloppe de 40 millions de dollars américains est disponible pour l’exécution du projet de centre historique de Jacmel. Ce financement vient des fonds PetroCaribe, tandis que 13, 5 millions de dollars sont déjà engagés dans la première phase du projet.
Samedi 15 février, lors d’une conférence de presse au Centre de convention de Jacmel, Mme Stéphanie Balmir Villedrouin, la ministre du Tourisme, a annoncé le démarrage de la deuxième phase du projet. « La deuxième phase sera marquée par la réalisation de projets structurants pour la concrétisation du lancement de la destination culturelle créative de Jacmel, et ce, avec la perspective d’une gestion locale et la création de nombreux emplois locaux », a déclaré Mme Stéphanie

Les rues du Commerce, Sainte-Anne et autres, constituant le centre historique de Jacmel deviendront des rues piétonnes. En vue de faciliter la circulation à pied et la découverte du centre historique, un arrêté municipal sera bientôt publié pour déclarer piétonniers le boulevard Pétion-Bolivar et la rue du commerce. 25 bas en brique seront disposés en des points stratégiques afin d’empêcher la circulation de véhicules motorisés.

La santé est un facteur important dans le développement touristique d’une société. À Jacmel, l’hôpital Saint-Michel, le plus grand centre hospitalier dans la région, est souvent décrié par la population par rapport à la mauvaise qualité de service que cette institution sanitaire offre aux citoyens. Mme Stéphanie Balmir Villedrouin, la ministre du Tourisme, a félicité le gouvernement qui, par le biais du ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP), a procédé à la pose de la première pierre de l’hôpital Saint-Michel à Jacmel mardi 10 décembre 2013. Dans le cadre de la stratégie du ministère de la Santé publique d’Haïti, soit de « reconstruire en mieux le système de soins de santé en vue d’améliorer l’état de santé des groupes vulnérables ».

« Jacmel sera débarrassée de tous les tas d’immondices qui enlaidissent son entrée, son bord de mer et son centre historique, en plus de constituer une menace pour la santé de ses habitants », 000 a déclaré Joan Dithny Raton, directrice départementale du Tourisme.

De plus, un projet de gestion et valorisation des déchets, en partenariat avec la mairie, sera mis en œuvre. Un site de décharge sera construit à la section communale La Voûte pour permettre non seulement de systématiser le recyclage des déchets, mais aussi d’augmenter les revenus de la mairie. Joan Dithny Raton, directrice départementale du tourisme, annonce pour prochainement une opération coup de poing qui doit durer trois mois. Et un projet de tri et de recyclage des déchets en vue de garder la ville de Jacmel plus propre. Elle a précisé également qu’une campagne de sensibilisation garantira l’appropriation et la participation des Jacméliens par rapport aux nouveaux mécanismes de gestion des ordures.

Dans le cadre d’un micro trottoir réalisé mardi 18 février, soit quatre jours après l’inauguration des projets touristiques de Jacmel, plusieurs citoyens n’ont pas caché leur satisfaction pour la concrétisation de ces travaux qui, selon eux, vont beaucoup contribuer au développement de la ville. Toutefois, ils souhaitent qu’une bonne gestion soit faite de ces constructions. « Pour moi, ce qui m’inquiète le plus, c’est l’entretien du boulevard Pétion-Bolivar qui est un lieu public très fréquenté de nos jours » a déclaré un Jacmelien, assis sur la place Pétion-Bolivar fraîchement construite.

Lors de cette conférence de presse samedi 15 février dernier, la ministre du Tourisme a fait savoir qu’une dizaine de brigadiers ont été recrutés afin d’imposer le maintien de la propreté de la ville. « Une cinquantaine d’agents de la dernière promotion de la Police nationale d’Haïti sont recrutés. Et ces policiers feront partie d’un police tours qui seront déployés dans la cité d’Alcibiade Pommayrac », a indiqué Mme Stéphanie Balmir Vildouin. Elle a, par ailleurs, précisé que ces agents ont été déjà en formation spécialisée sur le tourisme.

Notons que vendredi, le Président Michel Martelly, accompagné, entre autres, du Premier ministre Laurent Lamothe, et de l’ambassadeur du Venezuela à Port-au-Prince, Pedro Antonio Canino Gonzalez, a procédé à l’inauguration de plusieurs travaux d’infrastructures touristiques et sportives d’envergure à Jacmel, financées à travers les fonds PetroCaribe.
Claudy Bélizaire claudyb15@yahoo.f

Voir en ligne : Le Nouvelliste

Accueil | Plan du site | Contact | Statistiques du site | Visiteurs : 242 / 282592