Haiti Numérique - La revue des Affaires. Economie, Finances et Nouvelles technologies

La loi Hope finalement introduite au Congrès américain

samedi 14 février 2015 par Bill

La loi Hope n’a été finalement introduite au Congrès américain, pour renouvellement, ce jeudi 12 février 2015. Dans une note de presse, l’Association des industries d’Haïti (ADIH) informe qu’elle « est heureuse d’annoncer qu’en date du 12 février, un projet de renouvellement et d’extension de la loi HOPE/HELP au numéro S.503 a été introduit au Sénat américain par l’honorable sénateur Bill Nelson. »

Les membres de l’ADIH rappellent avoir entamé les démarches nécessaires au renouvellement depuis le mois de mai de l’année dernière. L’association patronale dit se sentir « réellement fière de voir que ses efforts n’ont pas été vains. » Toutefois, cette étape franchie, il est encore trop tôt pour crier victoire. La loi est maintenant introduite, l’ADIH se croise les doigts en attendant son vote par les deux chambres du Congrès.

« Ce projet de loi, une fois accepté et voté par les deux chambres du Congrès américain, permettra aux éventuels investisseurs locaux et internationaux du secteur de la sous-traitance de mieux se positionner pour leurs entreprises respectives », a prévu l’ADIH. Dans ce cas, le projet de loi HOPE/HELP sera prolongé jusqu’à 2030. A noter que la loi Hope expirera en 2018 et la loi HELP en 2020.

L’expansion de la loi Hope « s’étendra sur d’autres secteurs manufacturiers tels que la fabrication de chaussures et de produits en cuir, permettant de ce fait de créer davantage d’emplois en Haïti », a précisé l’ADIH, qui a été soutenue dans ses démarches, financièrement entre autres, par le ministère de l’Économie et des Finances, la BRH, le Centre de facilitation des investissements (CFI) ainsi que différentes entreprises nationales.

« Le secteur de l’assemblage génère, au 31 octobre 2014, 36 266 emplois directs ; 72% de ces emplois dépendent de la loi HOPE », a fait savoir Carl-Frédéric Madsen, président de l’ADIH, dans une note adressée aux membres et partenaires de cette association. De plus, le textile est à l’origine de 90% des exportations d’Haïti qui sont estimées à environ 800 millions de dollars américains.

Auteur : Patrick SAINT-PRE

sppatrick@lenouvelliste.com


Accueil | Plan du site | Contact | Statistiques du site | Visiteurs : 162 / 272714