Haiti Numérique - La revue des Affaires. Economie, Finances et Nouvelles technologies

Kolèg et cie collectent « des idées pour le changement »

vendredi 22 juillet 2016 par Bill

« Diaspora, sécurité et développement » est le thème d’une conférence-débat annoncée pour le 22 juillet 2016 à Montréal. Le sénateur Jean Renel Sénatus, le doctorant en économie Jean Gardy Victor et le spécialiste en sécurité publique, Jean Kemly Augustin sont les panélistes retenus.

Kolèg s’associe à diverses organisations implantées à Montréal pour collecter de la diaspora haïtienne des idées prometteuses et porteuses d’espoir. Cette quête d’idées passe par une série de conférences-débats dont la première s’est tenue, il y a un mois, au siège du Consulat général d’Haïti à Montréal. Des chercheurs en relations internationales et économie, notamment Roromme Chantal et Thomas Lalime, s’attablaient avec l’homme d’affaires Mc Grévy Abellard autour du thème : « Comment la Chine change et nous change ? »

Un sénateur haïtien, Jean Renel Sénatus, est invité par le consortium à Montréal pour alimenter davantage les réflexions sur les stratégies et actions nécessaires au développement socioéconomique de la diaspora haïtienne. Le parlementaire rejoindra ce 22 juillet Jean Kemly Augustin, spécialiste en sécurité publique, et Jean Gardy Victor, doctorat en économie à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), pour la deuxième série des idées pour le changement. « Diaspora, sécurité et développement » est le thème des prochaines assises que la mairie de Saint-Léonard, municipalité de Montréal, s’apprête à accueillir.

« Cette série d’activité se veut une opportunité de rencontres, de réseautage, d’échanges et de développement d’idées novatrices à même d’impulser une dynamique de vivre ensemble entre les communautés, et surtout de développement d’outils favorisant une autre école de pensées pour les Haïtiens de la diaspora et ceux qui vivent en Haïti » a fait savoir Sandra Rabrun, directrice des événements, de créations et de communications de Kolèg. Ce sera des occasions, dit-elle, de cerner les problèmes récurrents liés au développement d’Haïti et d’en trouver des pistes de solutions susceptibles de sortir le pays du marasme économique. L’ancienne présentatrice de télévision considère cette série de débats comme une opportunité à saisir pour parvenir dans quelque trois décennies à une Haïti émergente.

Voir en ligne : Source le Nouvelliste

Accueil | Plan du site | Contact | Statistiques du site | Visiteurs : 147 / 269814