Haiti Numérique - La revue des Affaires. Economie, Finances et Nouvelles technologies

Haïti : Le Fonds Clinton/Bush investit dans le secteur des Assurances

dimanche 16 septembre 2012 par Bill

Le Fonds Clinton-Bush Haïti s’est joint à la Banque interaméricaine de développement (BID), Sarona Asset Management et le Mennonite Economic Development Associates (MEDA) se sont rejoints en vue d’investir dans les assurances haïtiennes à travers la Alternative insurance company (AIC).

Le Fonds Clinton Bush Haïti et Sarona / MEDA investissent chacun 1 million de dollars en capitaux propres dans la compagnie de multiassurance haïtienne, informe un communiqué du Fonds Clinton/Bush publié mercredi dernier.

AIC propose des produits adaptés pour couvrir un éventail de clients, depuis ceux provenant des grandes entreprises commerciales jusqu’à aux personnes à faible revenu. Les investissements, à côtés d’un prêt participatif de 2 millions de dollars de la BID qui a été annoncé en avril 2012, fourniront à la AIC du capital pour renforcer son portefeuille de produits d’assurance et de mieux préparer la population haïtienne aux situations imprévues.

« Un secteur d’assurance solide est un prérequis important à la reconstruction durable et l’atténuation des risques à venir en Haïti, un pays exposé aux catastrophes naturelles », a laissé entendre le directeur du Fonds Clinton-Bush Haïti, Gary Edson. L’accès à l’assurance améliore les réponses initiales au moment des catastrophes, il permet aux particuliers et aux entreprises de se remettre sur pied plus rapidement, et rassure les investisseurs sur la sécurité de leurs investissements. En renforçant les fonds propres de la AIC, nous aidons la compagnie à faire des propositions. A son tour, elle agit comme un guide pour ce que l’assurance peut représenter en Haïti. »

L’investissement du Fonds Clinton-Bush Haïti a joué le rôle de catalyseur en apportant d’autres partenaires pour le projet, notamment la BID. Le prêt de la BID constitue le premier partenariat avec une entreprise du secteur privé des affaires.

« Nous sommes heureux de constater que beaucoup de gens ont découvert à travers l’assurance un instrument de bien-être, a déclaré le PDG de la AIC Olivier Barrau. « Plus important encore, nous apprenons tous que la culture de la prévention nous rend plus forts dans un environnement fortement exposé au risque. Le Fonds Clinton-Bush Haïti et Sarona / MEDA partenariats nous aideront à remplir notre promesse de protection à ceux qui en ont besoin », a-t-il ajouté plus loin.

Alors que 2010 a été une année difficile pour l’ industrie de l’assurance haïtienne, l’AIC a honoré toutes ses obligations après le séisme du 12 janvier. Pour les deux dernières années, la société a mis l’accent sur la croissance de son activité et la création de nouvelles offres innovantes. Le Fonds Clinton Bush Haïti et Sarona / MEDA investissements contribueront à promouvoir cette croissance.

Les produits AIC s’étendent de l’assurance commerciale, automobile, vie, santé jusqu’aux aux produits d’assurance à faible coût, connus sous le nom de micro-assurance, qui ciblent les clients à faible et moyen revenu. Un des produits de la micro-assurance AIC est l’assurance décès, qui offre aux familles un filet de sécurité, empêchant le choc d’un décès dans la famille entrainant davantage les Haïtiens dans la pauvreté. Une enquête de la AIC montre que les frais funéraires coûtent en moyenne 11 fois le revenu mensuel d’une famille à faible revenu. Sans assurance, les familles doivent couvrir cette dépense en empruntant de l’argent ou en vendant le peu d’actifs qu’elles ont.

« Nous sommes heureux de collaborer avec AIC pour le bien des pauvres en Haïti », a déclaré Julie Redfern, vice-président des services financiers de MEDA. Sarona Asset Management est la filiale d’investissement du programme MEDA. « Philosophiquement, nous sommes bien alignés avec des caractéristiques communes partagées, une solide expérience des affaires et un engagement qui va jusqu’au plus profond de la pyramide clientèle ».

Le chef des opérations à Sarona Asset Management, Serge LeVert-Chiasson, a expliqué que sa décision de soutenir l’investissement réalisé par le programme MEDA de l’AIC a été dictée par la qualité de son équipe de direction, sa position de leader dans le secteur de l’assurance dans le pays et l’accent mis sur le développement de micro-produits d’assurance-travail pour les pauvres en Haïti.


Accueil | Plan du site | Contact | Statistiques du site | Visiteurs : 362 / 282723