Haiti Numérique - La revue des Affaires. Economie, Finances et Nouvelles technologies

« Bâtissons pour notre lendemain » - par : lenouvelliste.com

jeudi 29 mars 2012 par Bill

Haïti : Après le succès éclatant des deux premières éditions du concours Entrepreneur de l’année (2010 et 2011), initié par la compagnie de téléphonie mobile Digicel, les organisateurs parient encore une fois cette année sur les institutions relevant du secteur privé des affaires, en annonçant le lundi 26 mars dernier au Karibe, l’ouverture officielle des candidatures.

Au moment où nous parlons de reconstruction, Haïti a besoin de la créativité, de l’intelligence, de l’esprit bâtisseur, du savoir-faire et du courage qui caractérisent tout bon entrepreneur. En lançant la 3e édition du concours Entrepreneur de l’année, Digicel renouvelle sa contribution dans la reconstruction d’une Haïti fière et solide. Le thème de l’édition de cette année, qui est « Bâtissons pour notre lendemain », mettra l’accent sur la contribution inestimable que tous les candidats, hommes et femmes, ont apporté à la compétition, et qu’ils continuent de donner pour la reconstruction graduelle de l’économie du pays.

Plusieurs entreprises privées importantes de la place ont compris la mesure de l’enjeu et décidé d’accompagner une troisième fois la Digicel dans ce grand projet, dont l’Alternative Insurance Company (AIC), le Groupe Coles, le Groupe Deka et la firme National. Entrepreneur de l’année 2012 de Digicel a également le support des médias partenaires, Le Nouvelliste et la TNH.

La nouveauté cette année sera le prix décerné dans la catégorie des Femmes d’affaires de la communauté. Celui-ci honorera les femmes dont les entreprises ne sont pas seulement novatrices et commercialement en évolution, mais des entreprises responsables qui véhiculent des valeurs éthiques tout en s’associant à des valeurs sociales ; faisant par le fait une différence considérable dans leurs sociétés. Déjà l’année dernière Marilia Charlestin, de Federasyon asosyasyon fanm Mayisad, avait été honorée de ce titre par les membres du jury.

S’exprimant à la cérémonie de lancement de la 3e édition du concours, le directeur des ressources humaines de Digicel Haïti, M. Bryan Gonzales, a expliqué pour l’assistance et les potentiels participants les finalités de cette compétition, d’une extrême importance pour l’avenir d’Haïti.

« Nous croyons en tout entrepreneur qui s’investit en Haïti. Nous voulons les supporter et les aider à former un réseau. Les partenaires d’Entrepreneurs de l’année 2012 sont aussi un grand exemple pour les postulants. Nous savons que ces entrepreneurs sont la solution pour la reconstruction du pays », assure Bryan Gonzales. « Aussi, dans cette 3e édition, nous honorons les femmes haïtiennes », continue-t-il. « Nous leur donnons l’occasion de sortir de l’ombre et d’entrer dans la lumière. »

Les différentes étapes du concours

Selon les informations fournies par les organisateurs, la 3e édition du concours comprendra les étapes suivantes :
Après la réception des candidatures pour le concours, un jury de neuf membres, présidé par le fondateur et président de Digicel, Denis O’Brien, évaluera les inscriptions selon des critères stricts, incluant la direction stratégique de l’entreprise, sa capacité d’innovation, ses performances financières et son impact sur la communauté.

La prochaine étape de la compétition commence par quatre finales régionales avec une pré-liste restreinte desquelles 96 têtes de file du secteur des affaires au plus haut niveau du pays seront acclamées et se disputeront la première place dans les six catégories - Education, Tourisme & Culture, Entreprises Emergentes, Environnement, Alimentation & Agriculture, Industrie et Services. Six gagnants émergeront par région pour avoir vingt-quatre gagnants à s’affronter à la finale nationale.

En termes de caractéristiques au niveau individuel, les juges recherchent sept qualités fondamentales chez les concurrents, à savoir : le leadership, l’intégrité, la compétence, la transparence, la vision, la créativité et une sensibilisation à l’environnement.

Une fois de plus cette année, les 24 finalistes prendront part à un programme de formation intensive de cadres au niveau exécutif, conçu pour leur donner les compétences stratégiques et les aider à prospecter à l’extérieur d’Haïti sur le marché international pour aller vers une croissance qui va conduire leurs entreprises dans les décennies à venir.

Ce programme de formation des cadres dirigeants très pointu et spécialisé est décrit par le gagnant de l’année dernière, Valentin Abé de Carribean Harvest, comme « une aide à tisser des liens d’amitié et de coopération ».
Cette expérience d’apprentissage se poursuivra bien au-delà de chaque concours annuel.

Alors que le concours de 2012 est lancé, les finalistes de 2011 viennent de terminer un atelier de deux jours sur la stratégie de développement des entreprises, dirigé par le professeur Eamonn Walsh de Smurfit Business School de UCD, Irlande.

Les candidatures pour le programme Digicel Entrepreneur de l’année 2011 doivent être soumises en utilisant le formulaire de candidature officiel ou via Internet en cliquant sur www.digicelhaitientrepreneur.com avant le 22 juin 2012, ont précisé les responsables du concours.

Gaëlle C. Alexis


Accueil | Plan du site | Contact | Statistiques du site | Visiteurs : 200 / 282877