Haiti Numérique - La revue des Affaires. Economie, Finances et Nouvelles technologies

Un nouveau fonds d’investissement en appui au secteur privé

vendredi 20 juillet 2012 par Bill

Le private equity ou capital investissement consiste en une prise de participation au capital d’entreprises non cotées pour financer leur démarrage, leur croissance, leur redressement, ou leur transmission. Il soutient l’entreprise en apportant le financement et les capitaux nécessaires à son développement et en accompagnant son management lors des décisions stratégiques.

Le groupe financier Leopard Capital vient de lancer cette semaine ses activités d’investissement en Haïti avec un portefeuille de démarrage de 20 millions de dollars. Cette enveloppe sera gérée par le Leopard Haiti Fund, un fonds private equity qui cherche à lever entre 40 et 75 millions de dollars afin d’investir dans des entreprises haïtiennes.

Objectif premier de ce fonds, les 20 millions de dollars ont été levés grâce à l’engagement de trois banques internationales de développement : la Société Financière Internationale (8,5 millions de dollars), la Banque de Développement des Pays-Bas (8,5 millions de dollars) et le Fonds multilatéral d’nvestissement de la BID (3 millions de dollars).

Le Leopard Haiti Fund (LHF) envisage d’investir en capital-risque dans 4 secteurs prioritaires : la transformation des aliments, le tourisme, le logement à prix abordable et les énergies renouvelables. Il pourra également investir de façon sélective dans d’autres secteurs. La majorité des prises de participation du Fonds se concentrera sur l’expansion des entreprises existantes, y compris la recapitalisation et la reconstruction d’entreprises endommagées par le séisme de 2010. De manière sélective aussi, le LHF pourra investir dans de petites et moyennes entreprises (PME) et/ou le démarrage d’entreprises.

« En tant qu’investisseurs, nous voyons des opportunités très intéressantes à aider les entreprises haïtiennes à se développer, tout en renforçant l’économie du pays, a déclaré Douglas Clayton, président de Leopard Capital. En plus des prises de participation, le LHF fournira à ses sociétés en portefeuille le soutien opérationnel nécessaire au renforcement de leurs capacités de gestion, de la compétence des employés, de leurs rapports financiers, de leur gouvernance d’entreprise et de leurs politiques de responsabilité sociale.

Premier fonds private equity à se concentrer exclusivement sur et à opérer dans le pays, le LHF sera géré par une équipe d’investisseurs composée d’Haïtiens, d’expatriés résidents et de membres de la diaspora haïtienne. Il sera soutenu par l’équipe internationale de Leopard Capital, forte de ses expériences d’affaires acquises dans d’autres économies telles que le Cambodge et le Laos.

« Le succès de Leopard Haïti Fund saura montrer au monde qu’Haïti est véritablement ouverte aux affaires », a présagé le patron de Leopard Capital

Carl-Henry CADET

aloccarlo@hormail.com

Voir en ligne : Le Nouvelliste

Accueil | Plan du site | Contact | Statistiques du site | Visiteurs : 710 / 240767