Haiti Numérique - La revue des Affaires. Economie, Finances et Nouvelles technologies

Quinze investisseurs québécois seront en Haïti

lundi 5 août 2013 par Bill

Une mission commerciale de quinze entrepreneurs québécois conduite par le consul général d’Haïti au Canada, Justin Viard, devrait séjourner en Haïti du 5 au 9 août 2013 en vue d’explorer des possibilités d’investissements dans plusieurs domaines. Cette visite s’inscrit dans le cadre de la promotion de la diplomatie d’affaires prônée par l’administration Martelly-Lamothe.

Cette mission d’investissement, à facettes multiples, qui devrait être composée de huit (8) instituions québécoises et quinze (15) investisseurs, aura pour tâche d’étudier les possibilités d’investissements entre autres dans des secteurs aussi variés que l’agro-industrie, les énergies renouvelables, l’ingénierie et divers autres champs d’exploitation industrielle et commerciale en Haïti.

La délégation comprendra notamment des représentants de « Rosemberg International », ayant pour président Peter Rosemberg, spécialisée dans les énergies renouvelables ; « NKOSI Corp Holding », représentée par son président M. Gérard Augustin, ayant pour associée madame Alissa Toussaint, spécialisée dans les énergies renouvelables ; « Groupe Schéma », représenté par Yvon Chabot et Denis Prud’Homme, respectivement président et vice-président, spécialisés dans l’économie et l’ingénierie ; « Purthanol S.A. », représentée par son président Louis Pharand, spécialisé dans l’agro-industrie ; « Infinit Pure SA », représentée par son président Yvon Brin, spécialisé dans l’agro-industrie ; « Geo Environnement Inc« , représentée par son président, M. Manuel Pallares, spécialisé dans les énergies renouvelables ; « Ecosource Solution », représenté par Adonis Perez Lorenzo, spécialisé dans les Énergies renouvelables ; « Group DMI », représenté par Daniel R. Labine, spécialisé dans l’agro-industrie.

Les entrepreneurs devront rencontrer plusieurs autorités haïtiennes comme Wilson Laleau, ministre du Commerce et de l’Industrie ; Stéphanie Balmir Villedrouin, ministre du Tourisme ; René Jean Jumeau, ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la sécurité énergétique ; Jacques Rousseau, ministre des Travaux publics, Transports, Communications et Energies ; Jean-François Thomas, ministre de l’Environnement et Jacques Thomas, ministre de l’Agriculture et des Ressources naturelles.

Ils devront aussi rencontrer Andress Appolon, directrice générale de l’Électricité d’Haïti (EdH) ; Andy René, directeur général du Centre de facilitation des investissements(CFI) ; Vernet Henry, recteur de l’Université d’État d’Haïti et doyen de la Faculté des sciences ; Patrick Rouzier, conseiller privé du président de la République, en matière de reconstruction-économie-finances et investissements ; Jean-Edouard Baker, conseiller en investissement du Premier ministre et Nathalie Pierre-Louis Laroche, présidente de la Chambre de commerce haïtiano-canadienne.

Selon le consul général d’Haïti au Canada, Justin Viard, cette mission rentre dans le cadre des initiatives entreprises par la mission consulaire haïtienne à Montréal, pour permettre aux investisseurs québécois d’explorer des opportunités d’affaires en Haïti, de rassurer les étrangers sur les immenses possibilités d’investissements au pays, car c’est en ouvrant la voie à la création d’emplois qu’Haïti parviendra à générer des richesses et à sortir de l’assistanat international.

« À l’heure de la relance de l’industrie touristique en Haïti, tous les espoirs sont permis pour des ouvertures prometteuses à une jeunesse haïtienne qui ne demande pas mieux que de s’ouvrir au monde, en acquérant de nouvelles connaissances », a fait savoir le jeune cadre haïtien diplômé de l’Institut national d’administration de gestion et de hautes études internationales (INAGHEI), de la Faculté de droit de Port-au-Prince et de l’Institut d’administration des entreprises (IAE-3e cycle) de France, avant d’embrasser une carrière de banquier en Haïti.

Croyant qu’il faut consolider les investissements québécois en Haïti avant de convaincre d’autres hommes d’affaires à placer leurs capitaux ici, le consul Viard dit avoir conduit plusieurs missions commerciales en Haïti au cours de l’année 2012. « J’ai déjà réalisé plusieurs missions commerciales au pays pour inciter des chefs d’entreprise québécois qui sont déjà prêts à doubler, voire tripler leurs chiffres d’affaires en Haïti », a-t-il confié.

Amos Cincir

mcincir@lenouvelliste.com


Accueil | Plan du site | Contact | Statistiques du site | Visiteurs : 171 / 247871