Haiti Numérique - La revue des Affaires. Economie, Finances et Nouvelles technologies

Les retombées de la visite de Clinton

jeudi 14 mars 2013 par Bill

Investissements importants pour moderniser Brana, subventions pour le secteur agricole, grand programme social de reboisement ...La visite de moins de 48 heures de l’ex-président américain Bill Clinton cette semaine dans le pays s’est soldée sur des annonces positives pour l’économie haïtienne.

Pour sa quatrième tournée dans le pays à la tête d’une délégation d’hommes d’affaires, Bill Clinton a encore démontré la richesse de son carnet d’adresses. L’ancien président américain était accompagné de hauts dirigeants de compagnies dont Heineken, PepsiCo, Estée Lauder, Victoria Secret, Virgin et Coca-Cola.

Dès son arrivée à l’aéroport international de Port-au-Prince, dimanche dernier, la délégation ne s’est pas cantonnée à la capitale du pays. Dans sa résidence privée, le Premier ministre leur a accueilli avec une bonne nouvelle : la création en ligne d’une entreprise pourra s’effectuer désormais dans un délai de quelques jours, contrairement à la période six mois auparavant.

Mais les hommes d’affaires désireux de profiter des potentialités du secteur agricole ont surtout passé leur séjour sur le terrain, dans l’Artibonite, dans le Plateau Central et dans la région du Nord. Plusieurs projets et sites dont l’usine de traitement du Café Rébo et l’édifice Sisal Co ont ainsi été découverts par ces investisseurs.

Leur passage éclair dans diverses régions les ont notamment conduits à la compagnie Abbott, une nouvelle usine de transformation de l’arachide dans le Plateau Central. Cette entreprise industrielle produit le Nurimamba, un beurre d’arachide enrichi utilisé pour lutter contre la malnutrition. L’usine, qui vient d’ouvrir, a été construite avec l’aide de Partners in Health et les Laboratoires Abbott. Plus de 40 millions de dollars pour moderniser BRANA Lors de leur passage, lundi, dans les locaux de BRANA, les représentants de la Heineken ont annoncé un investissement de plus de 40 millions de dollars pour moderniser et agrandir la brasserie. Cet investissement de la Heineken, détentrice de 95% des actions dans Brana, comprendra le financement de programmes régionaux visant à renforcer les capacités des petits exploitants agricoles.

A cette occasion, le président de la Heineken pour les Amériques, John Nicolson, a présenté le programme "Brasser un avenir meilleur", prévu pour les prochaines années, comme une opportunité pour l’économie nationale. Heineken avait déjà pris l’engagement avec la Clinton Global Initiative de se fournir localement de 20% de l’ensemble des matières premières pour les produits de brasserie et de 40% des matériaux d’emballage. Plus de 700 000 dollars américains en appui au secteur agricole. Bill Clinton a pour sa part annoncé avoir reçu à travers son institution de bienfaisance, la Fondation Clinton, plus de 700 000 dollars américains de subventions au secteur agricole.

Avec ces nouveaux fonds, l’institution de bienfaisance de l’ancien président américain espère contribuer à créer de nouveaux emplois dans les secteurs de l’agriculture, de l’énergie et de l’environnement. Plusieurs organisations de développement dont l’Alliance des petits exploitants agricoles de Gonaïves et la Fondation Leslois Shaw de Thiotte bénéficieront de ces subventions, selon un communiqué de la Fondation Clinton. A travers ces subventions, Bill Clinton entend donner un coup de pouce dans l’amélioration des pratiques agricoles dans le pays. "Un secteur agricole fort est important pour la sécurité alimentaire, la santé nationale, ainsi que la croissance économique et la création d’emplois », a-t-il rappelé. 22 000 hectares de terres pour la reforestation Autre annonce majeure, c’est le lancement de l’initiative « Haiti Forest » par la Fondation Clinton en collaboration avec le « Virgin Unite » et la « Yunus Social Business GmbH », cofondée par le prix nobel de la paix, Muhamad Yunus. Le projet, qui vise à s’attaquer tant aux problèmes sociaux qu’environnementaux, misera sur la culture de forêts durables, productives et socialement responsables. Dix mille hectares de terres dans l’Artibonite et la région Nord sont déjà engagés par le ministère de l’Environnement pour mettre en oeuvre cette nouvelle initiative.

Le Premier ministre Laurent Lamothe avait déjà invité à Miami d’autres hommes d’affaires à participer à ce projet de reboisement qui compte s’étendre sur 22 000 hectares de terre. Collecte de fonds pour le secteur éducatif Au cours d’un sommet philanthropique en Floride, samedi dernier, le chef de gouvernement haïtien était en effet reçu avec Bill Clinton par les membres de l’Association des Basketteurs Retraités de la ligue de Basketball Nord-américaine(NPBRA. Une partie des fonds recueillis au cours de cette activité philanthropique est prévue pour être investie dans le secteur éducatif haïtien.

Selon un communiqué de la Primature, le chef du gouvernement a profité de ce parterre d’hommes d’affaires et d’anciennes vedettes de la NBA pour vanter les potentialités économiques dHaïti. Le discours de Laurent Lamothe était surtout une invitation à l’investissement. Mais aussi, le Premier ministre a mis en avant les programmes sociaux de son administration. Dans le cadre du Programme de Scolarisation Universelle Gratuite et Obligatoire (PSUGO, son gouvernement a déjà mis 1 287 214 enfants à l’école et continue à identifier d’autres sources de financement pour scolariser plus de jeunes, a-t-il souligné. Pour sa part, l’ex-président américain, Bill Clinton, qui intervenait à cet événement, a dit constater d’énormes progrès en Haïti grâce au dynamisme de l’équipe gouvernementale en place.

Par : Carl-Henry Cadet


Accueil | Plan du site | Contact | Statistiques du site | Visiteurs : 183 / 240767