Haiti Numérique - La revue des Affaires. Economie, Finances et Nouvelles technologies
Finances

Budget révisé : MCJM prône rigueur et discipline

jeudi 24 avril 2014 par Bill

La ministre de l’Economie et des Finances, Marie Carmelle Jean-Marie, a fait son déballage ce mercredi. Ses démêlés avec la presse, hier, au Parlement, l’état des finances publiques, les mesures de redressement... La question des caisses de l’Etat qui seraient vides défrayait la chronique

. La presse voulait avoir le mot du grand argentier de la République. MCJM a trouvé les mots pour faire savoir aux journalistes ce qu’elle a expliqué au président de la République : « pas de nouvelles promesses, pas de nouveaux engagements, parce que les financements ne seront pas disponibles. »

Dans une salle de conférence bondée de journalistes et de quelques employés anxieux et curieux, la ministre de l’Economie et des Finances a déclaré ce mercredi : « Les caisses de l’Etat ne sauraient être vides et ne seront pas vides tant que la Direction générale des impôts (DGI) et l’Administration générale des douanes (AGD) continuent de collecter taxes et impôts. Et, pour calmer des inquiétudes grandissantes, Mme Jean-Marie informe que l’Etat dispose de fonds pour payer régulièrement ses employés.

La loi de finances 2013-2014 révisée et déposée le mardi 22 avril à la Chambre des députés était au centre des débats. MCJM voulait fournir certaines informations tout en prônant rigueur et discipline dans l’exécution de cette loi de finances qui attend dorénavant l’approbation des deux chambres du Parlement haïtien. Comme si ses explications ne suffisaient pas, MCJM a paraphrasé l’ex-Premier ministre britannique Margareth Tatcher qui eut à déclarer : « Quand on va au supermarché, on ne dépense que ce qu’on possède. »

Marie Carmelle Jean-Marie reconnaît que l’exercice du mardi 22 avril au Parlement est atypique. Le budget 2012-2013 reconduit n’avait pas de provisions suffisantes pour augmenter le salaire des professeurs. Le montant total du présent projet de loi de finances est de 118,7 milliards de gourdes. C’est une baisse de 10% par rapport au budget de l’exercice précédent. Quant aux recettes totales, elles sont ramenées à 50,9 milliards de gourdes.

Les dépenses courantes qui représentaient l’an dernier 31,5 % des dépenses totales font un bond total de 12 % . Elles atteignent désormais 39,1 %. Cela s’explique par l’augmentation salariale qui sera octroyée aux enseignants. Les dépenses de fonctionnement progressent de 16 % et de 10 % pour les transferts et subventions. D’un autre côté, les intérêts sur la dette augmentent de 12 % avec le début des règlements du Programme PetroCaribe, selon des informations fournies par le ministère de l’Economie et des Finances.

Après six mois d’observation de l’économie, la croissance du PIB prévue à 4,5 % en début d’exercice a été finalement ramenée à 3,6%. « Le taux d’inflation de 5,6 % en début d’exercice est désormais revu à la hausse, soit 6%. Des efforts seront fournis pour éviter des dérapages dans le taux de change. Quant au taux de pression fiscale, il demeure comme prévu à 13 %. Nous ne voulons pas augmenter le taux d’imposition, mais plutôt nous envisageons l’élargissement de l’assiette fiscale en détectant de nouveaux contribuables », a indiqué la ministre des Finances.

Certains profitent de tous les services de l’État, mais restent dans l’informel pour ne pas s’acquitter de leurs obligations fiscales. Mme Jean-Marie met à l’index ces catégories d’entrepreneurs qui jouissent des subventions d’électricité, des différents programmes mis en place par l’Etat sans verser de taxes. Le fisc haïtien aura une attention à leur égard selon le grand argentier de la République.

Avec le projet de la loi de finances révisée, 70 % des investissements sont consacrés au secteur économique, l’essentiel est alloué aux infrastructures, alors que le secteur politique n’en a que 7,4 %. Le secteur social et culturel est doté de 21,5 % des crédits disponibles dans le budget, soit 15 milliards de gourdes.

Dieudonné Joachim
djoachim@lenouvelliste.com

Voir en ligne : Le Nouvelliste

Accueil | Plan du site | Contact | Statistiques du site | Visiteurs : 438 / 247871