Haiti Numérique - La revue des Affaires. Economie, Finances et Nouvelles technologies

40 ans de Daihatsu en Haïti

mercredi 5 février 2014 par Bill

L’Autoplaza a célébré pompeusement, ce lundi 3 février, dans son local sur la route de l’aéroport, les 40 ans de présence de Daihatsu dans le pays. L’entreprise a également inauguré un nouveau centre de pièces et de services de toutes les marques qu’elle représente...

1974 – 2014. La marque d’automobile Daihatsu a 40 ans depuis qu’il dessert le marché haïtien. La célébration des 40 ans de la marque japonaise par la Autoplaza, représentant officiel de la Daihatsu en Haïti, a pris la dimension d’un événement par la Autoplaza, représentant officiel de Daihatsu en Haïti. Le président directeur général (P.D.G.) de la Autoplaza, Réginald Boulos, dans un long discours prononcé en anglais, se dit satisfait de la marque Daihatsu en Haïti. Il a indiqué que la Daihatsu, avec l’introduction de Terios sur le marché local, a permis à bon nombre de gens d’avoir accès à un véhicule flambant neuf tout-terrain. Pour cette célébration, plusieurs représentants de compagnies d’automobile ont fait le déplacement en Haïti.

La Autoplaza a profité pour inaugurer son nouveau centre de pièces et de services sur la route de l’aéroport. « Nous offrons aujourd’hui le département de pièces le plus équipé pour que nous continuions à fournir aux clients de Daihatsu Mahindra, Great Wall, Hino, Yamaha, JCB, Audi, JAC le plus grand niveau de service », a indiqué Réginald Boulos, reconnaissant que les employés de son entreprise ont fait un travail colossal pour permettre à Autoplaza d’être ce qu’elle représente. « Un homme n’est grand que par son esprit, dit-il. Je suis simplement un catalyseur pour toute une équipe à Autoplaza qui croit dans un travail impeccable au bénéfice des clients », a-t-il souligné. Il a profité de la cérémonie pour décorer une dizaine de ses employés pour leurs loyaux services à l’entreprise pendant de longues années.

Avec ce nouveau centre de pièces et de services, la Autoplaza a pris une grande dimension. Réginald Boulos dit que cette idée ne date pas d’après le tremblement de terre. « Nous avons compris que le terrain que nous avons à Delmas était loin de faire de la Autoplaza ce que nous voulons qu’elle soit. Ainsi depuis 2007, on a fait l’acquisition de ces deux carreaux de terre sur la route de l’aéroport afin de satisfaire valablement nos clients en construisant ce centre », a expliqué M. Boulos en marge de la cérémonie.

Le P.D.G. de la maison Daihatsu dit qu’il a dû dédommager plusieurs milliers de sinistrés qui s’étaient réfugiés sur le terrain pour avoir aujourd’hui ce centre. C’est ce qui a permis à Autoplaza de faire cet investissement. Un investissement que Réginald Boulos qualifie comme un acte de foi dans l’économie du pays.
Carlin Michel
cmichel@lenouvelliste.com

Voir en ligne : Le Nouvelliste

Accueil | Plan du site | Contact | Statistiques du site | Visiteurs : 104 / 240767